Arrêt maladie : le délai de carence sera bien supprimé à compter de juillet prochain

23-01-2019

Les trois jours de carence, le délai pendant lequel un employé en arrêt maladie n’est pas indemnisé, seront bien prochainement supprimés. La Chambre des députés, qui avait déjà adopté à une nette majorité le projet d’amendement au Code du travail allant dans ce sens en octobre dernier, a surmonté le veto du Sénat et ainsi donné le feu vert à une mesure depuis longtemps soutenue par les partis de gauche. En échange, les entreprises obtiendront une compensation sous la forme d’une baisse de certaines cotisations sociales.

Pour rappel, depuis 2009 et la réintroduction du délai de carence, les Tchèques contraints de recourir à un arrêt maladie ne sont plus indemnisés durant les trois premiers jours de leur absence. A compter de l’entrée en vigueur de l’amendement, qui est prévue en juillet prochain, leur indemnisation correspondra à 60 % de la rémunération de base journalière. En retour, les employeurs recevraient une compensation à hauteur de 3,5 milliards de couronnes (près de 140 millions d’euros).