Au prochain sommet européen, la Tchéquie fera prévaloir le prolongement du processus de ratification de la Constitution européenne

01-06-2005

Au sommet de l'Union européenne, le 16 juin prochain, la République tchèque proposera que le délai pour terminer le processus de ratification de la Constitution européenne soit prolongé au-delà de l'année 2006. Voilà le mandat avec lequel la délégation tchèque avec en tête le Premier ministre Jiri Paroubek partira pour le sommet européen et auquel le cabinet a donné, ce mercredi, son aval. Le projet réagit au non français à la Constitution européenne. L'adoption du document reste une priorité du gouvernement Paroubek.