Aucune surprise dans le monde politique tchèque après la réélection de Vladimir Poutine

19-03-2018

Le monde politique tchèque réagit sans surprise ce lundi à la réélection dimanche de Vladimir Poutine au poste de président de la Fédération de Russie dès le premier tour avec plus de 76 % des suffrages. "Tout le monde l'attendait", a déclaré le Premier ministre du gouvernement tchèque en démission Andrej Babiš. Son mouvement ANO, comme le parti social-démocrate, s'inquiète surtout de la montée des tensions entre Moscou et Londres après la tentative de meurtre par empoisonnement de l'ancien espion russe Sergueï Skripal que les Britanniques attribuent aux Russes. "De fait, les relations avec la Russie se détériorent après l'attaque en Grande-Bretagne. On verra comment cela va évoluer", a poursuivi Andrej Babiš.

Aucune surprise non plus pour le parti des Pirates et le parti conservateur TOP 09, qui attirent l'attention sur le fait que l'opposant Alexeï Navalny n'a pas pu participer au scrutin.