Avis d'experts: le président de la République peut rejeter les candidats aux postes de ministres uniquement dans des cas particulièrement graves

06-12-2013

Le président de la République a la possibilité de rejeter certaines candidatures aux postes de ministres, mais ce uniquement dans des cas particulièrement graves, comme par exemple dans le cas où il s’agirait de personnes illettrées ou d’agents de puissances étrangères. D’après la Constitution et hormis ces cas précités, le président de la République doit ratifier les propositions faites par le Premier ministre. C’est ce qu’ont déclaré des avocats, interrogés par l’agence de presse tchèque ce vendredi, qui ont ainsi contredit les déclarations du président de la République Milos Zeman. Celui-ci avait fait savoir ce jeudi, que la Constitution lui permettait de ne pas accepter certaines candidatures aux postes de ministres, qui lui seraient présentées par le président de la social-démocratie, Bohuslav Sobotka.