Bohuslav Sobotka favorable à une expulsion automatique des réfugiés de l’UE en cas de délit

08-01-2016

Le Premier ministre se dit convaincu que les réfugiés qui commettent des délits dans un pays membre de l’Union européenne devraient être automatiquement expulsés. Dans un communiqué publié ce vendredi, Bohuslav Sobotka a toutefois d’abord souligné la nécessité de l’intégration des réfugiés. Ce communiqué fait suite aux agressions dont ont été victimes des femmes dans plusieurs villes en Allemagne durant la nuit du Nouvel an et dont certains demandeurs d’asile seraient les auteurs. « Les derniers événements en Allemagne montrent l’importance des aspects de sécurité et d’intégration pour résoudre la crise migratoire. Il faut continuer à soutenir le renforcement de la protection des frontières extérieures de l’UE et veiller à ce que les réfugiés respectent les lois et les règles dans les pays où ils formulent des demandes d’asile. Dans le cas contraire, les auteurs des délits devraient être automatiquement expulsés », a indiqué le chef du gouvernement.