Bohuslav Sobotka opposé à l’idée d’envoyer des pompiers aux frontières en cas de vague migratoire

05-06-2016

Le gouvernement n’enverra pas de pompiers pour protéger les frontières du pays, a fait savoir le Premier ministre, ce dimanche. Interrogé sur le sujet à la Télévision tchèque, Bohuslav Sobotka a réagi à la déclaration du président de la République, Miloš Zeman, qui avait formulé l’idée. Le chef du gouvernement estime qu’il s’agit là d’une improvisation très éloignée de la réalité qui ne résoudrait pas la crise migratoire. Le chef de l’Etat a évoqué la possibilité d’envoyer des pompiers aux frontières pour aider la police et l’armée en cas de vague de migration vendredi, lors de sa visite en Bohême du Sud, région frontalière de l’Autriche. « En cas d’incidents, c’est le rôle de la police et de l’armée de les régler », a expliqué Bohuslav Sobotka, qui a rappelé que la République tchèque n’était ni un pays cible, ni un pays de transit pour les migrants.