Bohuslav Sobotka : pas de compromis dans la lutte contre les "fanatiques fous"

23-12-2016

Le premier ministre Bohuslav Sobotka a réagi via le site internet du gouvernement suite à l'annonce selon laquelle une ressortissante tchèque figure parmi les victimes de l'attentat de Berlin. Cela confirme de façon tragique que le terrorisme ne connaît pas de frontières et que ses victimes peuvent aussi être des citoyens tchèques, indique-t-il. Selon le chef du gouvernement, l'Europe doit être plus unie et plus forte que jamais. "Nous devons radicalement renforcer notre sécurité et mener une lutte sans compromis contre ces fanatiques fous", estime-il encore. Cela passe d'après lui par un renforcement des frontières intérieures de l'Union européenne, par l'arrêt de l'immigration illégale et par une action pour empêcher l'islamisme radical de se propager au sein de l'Europe.