Bruxelles : des Tchèques dans la manifestation des sidérurgistes contre l'acier chinois

15-02-2016

Plus de 5000 sidérurgistes européens ont participé ce lundi à Bruxelles à une manifestation pour protester contre l'acier chinois. Une centaine de Tchèques étaient de la partie, employés de trois entreprises, ArcelorMittal Ostrava, Třinecké železárny et Vítkovice Steel. Ce ne sont pas les syndicats qui sont à l'origine de la manifestation mais bien le patronat et plus exactement l’association AEGIS Europe, qui regroupe quelques dizaines d’industries européennes. Les manifestants demandent à l'Union européenne de ne pas accorder le statut d’économie de marché à la Chine, comme cela est pourtant prévu depuis son adhésion à l'OMC en 2001, car cela permettrait à l'acier chinois de concurrencer un peu plus la production européenne. Les sidérurgistes européens dénoncent les conditions sociales et environnementales de production de l'acier en Chine. En République tchèque, le secteur emploierait directement 15 000 personnes rien qu'au nord de la Moravie, où opèrent les trois entreprises suscitées.