Campagne gouvernementale contre les violences domestiques et pour l'égalité salariale

25-11-2016

Le gouvernement tchèque s'apprête à lancer une campagne intitulée "C'est l'égalité !" qui entend s'attaquer d'une part aux violences domestiques, d'autre part aux inégalités salariales entre les hommes et les femmes. Pour ce qui est des violences faites aux femmes, la campagne souhaite interpeller les possibles témoins, directs ou indirects, de tels actes, les collègues, les amis, les voisins, les membres de la famille d'une victime, afin qu'ils soient en mesure de lui venir en aide. "En République tchèque, la conscience des inégalités entre hommes et femmes reste relativement faible. Les femmes gagnent en moyenne 22% de moins que les hommes, au niveau européen, les retraitées tchèques sont les plus menacées par la pauvreté. Les gens ont des idées fausses sur le nombre de viols. Ils pensent que cela représente quelques dizaines ou quelques centaines de femmes chaque année. En réalité, il y pourtant environ 10 000 viols par an", a expliqué le ministre sortant en charge des droits de l'Homme Jiří Dienstbier. Il présentait ce vendredi, avec Lucia Zachariášová, qui dirige le département gouvernemental pour l'égalité homme-femme, la campagne initiée par le gouvernement.