Catastrophe minière à Karviná : les mineurs reprennent le travail ce jeudi

27-12-2018

Les mineurs reprennent le travail ce jeudi à la mine ČSM, où un coup de grisou dans une galerie a causé la semaine passée la mort de treize personnes et en a blessé dix autres, dont une reste toujours dans un état critique. D'après Ivo Čelechovský, le porte-parole de la société minière OKD, qui est propriétaire de cette mine, seul le lieu de l'explosion devrait encore être fermé pour plusieurs semaines. "Il est difficile d'aller au travail, c'est une tragédie. D'une façon ou d'une autre, il y a ce risque quand on va travailler", a déclaré un salarié reprenant le travail ce jeudi pour l'agence de presse ČTK. 800 personnes sont employées dans la mine ČSM.

La catastrophe, survenue le jeudi 20 décembre dans l'après-midi, a suscité une grande émotion tant en République tchèque qu'en Pologne, d'où étaient originaires douze des mineurs décédés. 740 000 couronnes de dons (près de 29 000 euros) ont jusqu'à présent été collectées pour venir en aide aux familles des victimes.