Cet hiver pourrait être le plus sec de l'histoire

03-03-2014

Depuis que les mesures des précipitations existent, cet hiver 2013/2014 pourrait être le plus sec de toute l'histoire selon les spécialistes de l'Institut hydrométérologique tchèque. En décembre, les précipitations correspondent à seulement 40% de la moyenne pour ce mois, en janvier à 62%. La ville de Liberec, au nord de la Bohême, enregistre en moyenne 163 mm de précipitations en hiver. Cette saison, 65 mm seulement ont été recensés. Selon les météorologistes, alors que les températures de cet hiver sont exceptionnellement chaudes, la période de sécheresse pourrait se poursuivre durant le printemps.