Cinéma : six Lions tchèques pour Kobry a užovky, dont celui du meilleur film

06-03-2016

Équivalent des Césars en France, la 23e cérémonie des Lions tchèques, organisée ce samedi soir dans la salle du Rudolfinum à Prague, a consacré le film Kobry a užovky (Les Cobras et les couleuvres en français) de Jan Prušinovský, qui remporte six récompenses dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur. Ce drame était nommé dans douze catégories. Comme déjà au festival de Karlovy Vary l'année dernière, l'acteur Kryštof Hádek a remporté le prix du meilleur interprète masculin. C'est pour ce même film que Lucie Žáčková a quant à elle été désignée meilleure actrice de l'année. Le long-métrage Ztraceni v Mnichově (Perdus à Munich), une comédie qui prend pour toile de fond les accords de Munich et déjà vainqueur du Prix de la critique tchèque, a remporté deux récompenses, dont celle du meilleur scénario, alors qu'il était nommé dans quinze catégories. A noter également que le cadreur Stanislav Milota, ancien signataire de la Charte 77, a été distingué pour sa contribution exceptionnelle à la cinématographie tchèque. Il a notamment travaillé sur le film L'Incinérateur de cadavres (Spalovač mrtvol) de Juraj Herz.