Corruption au ministère du Travail et des Affaires sociales : une commande de 100 millions de CZK proposée comme pot-de-vin

03-10-2012

Selon la police, Vladimír Šiška et Milan Hojer, respectivement vice-ministre du Travail et des Affaires sociales et directeur du département informatique, auraient proposé à une entreprise l’attribution d’une commande publique d’un montant d’au moins 100 millions de couronnes (4 millions d’euros). En échange, les deux hommes réclamaient que la société en question, OKsystem, retire une plainte déposée auprès de l’Office pour la protection de la concurrence. OKsystem se plaignait des procédés illégaux employés par le ministère du Travail et des Affaires sociales ainsi que par celui de l’Intérieur lors de l’attribution d’une autre commande publique. L’information a été communiquée, ce mercredi, par le porte-parole de l’unité anti-corruption de la police.