Corruption : l'ancien ministre Jiří Balvín évoque de prison avec sursis

09-01-2017

L'ancien ministre de la Culture et directeur de la Télévision tchèque Jiří Balvín a été condamné ce lundi à une peine de dix mois de prison avec sursis dans une affaire de corruption. Il doit également payer une amende de 240 000 couronnes, soit près de 9 000 euros. Le tribunal d'arrondissement de Prague 2 a infligé la même peine à l'ancien directeur adjoint de la Radio publique tchèque Michal Koliandr ainsi qu'à l'homme d'affaires Jan Hnilica. Les trois hommes ont été reconnus coupables de corruption dans le cadre de la vente d'un château situé à Přerov qui appartenait à la Radio tchèque. Un premier procès les avait pourtant acquittés en avril dernier. Deux des trois accusés ont d'ores et déjà fait appel du nouveau verdict.