Coupes budgétaires : Václav Klaus signe trois projets de lois proposés par le cabinet

23-11-2010

Le président de la République, Václav Klaus, a paraphé trois des quatre projets de lois, proposés par le gouvernement dans le cadre de sa politique de restriction budgétaire et adoptés par le Parlement tchèque. Ces lois prévoient de multiples coupes, notamment dans les domaines sociale et fiscale, ainsi qu’une réduction de 5% des subventions pour les partis politiques. Le président n’a pas encore apposé sa signature à la loi relative à l’imposition à hauteur de 50 % de l’épargne logement. L’objectif du gouvernement est de limiter le montant du déficit des finances publiques à 135 milliards de couronnes (5,5 milliards d’euros). Le changement du système de rémunération dans la fonction publique a provoqué une grogne des syndicats : ils ont prévu une grève pour le 8 décembre prochain.