Crise migratoire : Andrej Babiš estime que l'Europe doit contrôler l'afflux de réfugiés

13-09-2015

Samedi, le ministre des Finances et leader du parti ANO Andrej Babiš s'est rendu au centre de rétention de Bělá pod Bezdězem qui héberge à l'heure actuelle quelque 530 réfugiés. Après avoir visité le centre, le ministre s'est exprimé en faveur d'une accélération du processus d'obtention de l'asile pour les personnes souhaitant rester dans le pays et de la création de papiers équivalent à la Carte verte américaine. Andrej Babiš a égalemetn souligné que l'Europe devait en faire davantage pour sécuriser ses frontières et contrôler l'afflux de réfugiés.