Crise migratoire : réunion vendredi à Prague des premiers ministres du groupe de Visegrád

31-08-2015

Le premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka a indiqué ce lundi que les chefs de gouvernement des pays du groupe de Visegrád (Hongrie, Pologne, République tchèque, et Slovaquie) se réuniraient vendredi à Prague pour discuter de la crise migratoire en Europe. L'objectif est de parvenir à une position commune sur ce sujet qui les préoccupe. La Hongrie vient ainsi d'achever une clôture "anti-migrants" à sa frontière avec la Serbie, une construction critiquée par exemple par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius. Celui-ci a également déclaré ce dimanche qu'il trouvait "scandaleuse" la position des pays de l'Est de l'Europe, opposés à l'adoption de quotas pour l'accueil des réfugiés. Les quatre pays du groupe de Visegrád sont au nombre de ceux qui refusent ces quotas proposés par Bruxelles.