Croissance revue à la hausse par le ministère tchèque des Finances

02-11-2010

Le ministère tchèque des Finances a annoncé lundi à Prague avoir révisé à la hausse sa prévision de croissance pour 2010, à 2,2% contre sa prévision précédente qui tablait sur une progression de 1,6%. En 2011, la croissance doit se chiffrer à 2,0%, en baisse de 0,3 point par rapport à la croissance attendue précédemment, avant d'atteindre 3,2% en 2012 et 3,8% en 2013. "La relance de l'économie tchèque se poursuit. Un dynamisme renouvelé des exportations se traduit positivement dans la demande intérieure et dans une évolution positive de la consommation des ménages", lit-on dans un rapport du ministère tchèque. "Un ralentissement de la croissance en 2011 sera du à la politique d'austérité de l'actuel gouvernement", explique le texte.