Daniel Herman devient le nouveau directeur de l’Institut pour l’étude des régimes totalitaires (USTR)

13-08-2010

C’est Daniel Herman, ancien porte-parole de la conférence épiscopale tchèque, qui devient le nouveau directeur de l’Institut pour l’étude des régimes totalitaires. Il a été élu par cinq voix contre deux par le Conseil de l’Institut qui l’a choisi parmi neuf candidats. L’Institut est source de nombreuses critiques et controverses depuis plusieurs mois, notamment suite à la médiatisation de diverses affaires, à cause également des changements de personnel, et surtout de la gestion des archives de la sécurité d’Etat communiste (StB) et de leur numérisation. Le nouveau directeur aura pour mission d’apaiser les tensions et de mettre un terme aux diverses polémiques.