Dans un quotidien tchèque, le capitaine du Costa Concordia déclarait en 2010 : "Je ne voudrais pas être commandant du Titanic"

17-01-2012

Francesco Schettino, le commandant du Costa Concordia qui a fait naufrage vendredi dernier, avait déclaré en décembre 2010 au journal tchèque Mlada fronta Dnes qu'il ne voudrait pas être dans le rôle du commandant du Titanic, vantant ses efforts en vue de la sécurité des passagers. L'article a été repris lundi sur le site internet du journal. "Mais je pense que grâce à la préparation, on peut maîtriser chaque situation et prévenir d'éventuels problèmes", a-t-il poursuivi lors de cet entretien qui faisait partie d'un reportage sur une croisière. "La sécurité des passagers compte au-dessus de tout !" a aussi affirmé M. Schettino, aujourd'hui montré du doigt pour avoir commis des erreurs dans la route du Concordia et la gestion de l'urgence.

Un siècle après la tragédie du paquebot britannique Titanic (environ 1.500 morts) qui a coulé en avril 1912 après avoir heurté un iceberg, le Costa Concordia a fait naufrage vendredi soir près de l'île italienne du Giglio, après avoir heurté un rocher à environ 300 mètres de la côte.