Début du procès à Brno avec le chef de la société automobile Tatra

02-07-2013

C’est au Tribunal municipal de Brno que débute ce mardi le procès mettant en cause l’ancien directeur de l’automobile Tatra, Ronald Adams, soupçonné de corruption. L’ancien manageur risque jusqu’à cinq ans de prison pour avoir offert un pot-de-vin d’un total de 20 millions de couronnes (environ 800 000 euros) afin d’obtenir une commande pour l’armée tchèque. C’est l’ancien ministre de la Défense, Martin Barták, témoin à l’heure actuelle, qui a accusé Ronald Adams de corruption.