Départ des médecins hospitaliers : le gouvernement a débattu de la situation

26-01-2011

Le gouvernement a débattu, ce mercredi, de la situation actuelle dans le domaine de la santé. 3 800 médecins hospitaliers mécontents de leurs conditions salariales ont remis leur démission en fin d’année dernière dans le cadre de l’initiative « Merci, on s’en va » (ou « Merci, nous partons ») lancée par les syndicats. Ces médecins devraient quitter leur poste à la fin du mois de février. La région de Vysočina est la plus frappée par ces départs en masse, puisque 60 % des médecins travaillant dans les hôpitaux ont démissionné. A Prague, ces départs pourraient concerner 10 % du personnel. A l’issue de la réunion, le Premier ministre, Petr Nečas, n’a pas indiqué si le gouvernement s’était entendu sur une solution pour faire face à cette situation. Les médecins réclament une augmentation de 800 euros de leurs salaires, dont le montant moyen s’élève actuellement à environ 2 000 euros bruts en tenant compte de la totalité de leurs services et de leurs heures supplémentaires.