Des drapeaux tibétains contre la répression chinoise

10-03-2010

Dans le cadre de la manifestation internationale du 10 mars, des représentants des Verts ont accroché un drapeau tibétain à une fenêtre du Parlement tchèque, en signe de soutien avec la population victime de la répression chinoise. Le drapeau tibétain a également été accroché sur la façade du Sénat. Comme chaque année, de nombreuses institutions arborent ainsi les couleurs tibétaines en signe de soutien du combat pacifique d’une population dont la culture et l’identité sont menacées. La Chambre des Députés et le Sénat tchèques ne participent pas officiellement. Il s’agit là d’une iniative individuelle des députés Verts. Plus tôt, les députés avaient refusé, sous impulsion de la gauche, de soutenir une motion condamnant les exactions commises par l’armée chinoise et pourtant proposée par le Premier ministre Jan Fischer. 364 mairies de République tchèque ont également accroché le drapeau tibétain sur leur façade ce mercredi.