Des excuses anonymes bulgares pour la participation de leur pays à l'invasion d'août 1968

21-08-2013

Durant la nuit de mardi à mercredi, des artistes non identifiés ont peint en rose un monument dédié aux soldats soviétiques au coeur de la capitale bulgare Sofia et ont inscrit ces mots, "La Bulgarie s'excuse", en tchèque et en bulgare. Selon un média local, ce geste fait référence à la participation de ce pays à l'invasion de la Tchécoslovaquie le 21 août 1968. La République populaire bulgare a été l'un des protagonistes les plus volontaires de cette agression militaires qui visait à mettre un terme à la libéralisation du régime communiste tchécoslovaque. La Bulgarie est également l'un des derniers pays à avoir formulé des excuses officielles.