Des experts tchèques vont créer un plan interactif des monuments historiques de la ville irakienne de Mossoul

18-03-2015

Des scientifiques tchèques réalisent à l’heure actuelle un plan interactif, qui documente la destruction de la ville irakienne de Mossoul par les radicaux de l’Etat islamique. Selon les informations rapportées par le quotidien Lidové noviny dans l’édition de ce mercredi, trois experts se sont lancés dans la collecte de données qui pourraient contribuer à la rénovation de cette cité historique à l'avenir. Le projet intitulé « Architecture menacée de la ville de Mossoul » est composé de deux membres de la mission archéologique tchèque en Irak du nord, Karel Nováček et Lenka Straková de l’Université de Bohême de l’Ouest à Plzeň, et de l’historien arabisant, Miroslav Melčák. Dans ce projet, il est question de 34 édifices sacrés, de 29 mosquées, de cinq églises et monastères chrétiens, d’écoles et de tombes. En outre, deux bâtiments civils ont également été détruits, un palais et un hôpital de l’époque de l’Empire ottoman. Seuls six bâtiments détruits avaient été construits au 20e siècle.