Des militants de Greenpeace protestent contre la modernisation d’une centrale thermique en Bohême de l’Est

03-10-2016

Onze militants écologistes de l’organisation Greenpeace ont occupé, ce lundi matin, la tour de refroidissement de la centrale thermique au lignite de Chvaletice, dans la région de Pardubice (Bohême de l'Est). Ils ont protesté contre le prolongement de l’exploitation de la centrale, qui est actuellement hors service. Deux des quatre chaudières font en effet l’objet de travaux de modernisation afin de pouvoir être exploitées jusqu’en 2030. Or, Greenpeace prétend que selon les promesses initiales, la centrale construite dans les années 1970 aurait dû être fermée en 2020 au plus tard. De son côté, son propriétaire, la société Severní energetická, affirme que les protestations de l’ONG sont absurdes, les travaux en cours visant justement à réduire les émissions de poussière. Actuellement, la République tchèque exporte quatre fois plus d’électricité qu’elle en produit.