Des ONG anti-corruption demande la révocation du directeur du bureau présidentiel

08-01-2015

Deux organisations non gouvernementales luttant contre la corruption, Rendez-nous notre Etat (Vraťte nám stát!) et le Public contre la corruption (Veřejnost proti korupci) ont lancé un appel au président de la République, Miloš Zeman, demandant la révocation de son chancelier Vratislav Mynář. Ce dernier est soupçonné d’avoir acheté une propriété pour un coût de 5,5 millions de couronnes (200 000 euros), là où elle en valait 8 millions (290 909 euros) il y a dix ans, et ce auprès d’un des avocats de l’influent homme d’affaires pragois Roman Janoušek, qui se trouve actuellement en prison pour tentative de meurtre. Vratislav Mynář devrait fournir des explications sur cette acquisition dans les jours à venir. Par le passé, en 2003 et 2006, les médias avait déjà porté leur intérêt sur un achat douteux par Vratislav Mynář d’un bâtiment de quatre étages pour la somme de 12 millions de couronnes (436 363 euros), alors qu’il avait été estimé à 28 millions de couronnes (près d’1 million d’euros).