Des ONG tchèques critiquent les installations prévues pour les réfugiés

16-09-2015

Plusieurs organisations non gouvernementales critiquent la qualité des installations prévues pour les réfugiés, et en particulier les conditions d'accueil des centres de rétention. En conférence de presse ce mercredi, des représentants de ces associations ont appelé les ministères de l'Intérieur, de la Justice et du Travail à prendre ensemble une série de mesures qui permettraient d'assurer que le travail à tous les niveaux avec les demandeurs d'asile s'effectue dans des conditions dignes et sûres. Ces ONG estiment que Prague n'offre pas un niveau de protection satisfaisant aux réfugiés, en restreignant souvent leurs libertés, en confisquant leur argent et en les plaçant dans des centres de rétention où les conditions de vie sont humiliantes.