Des organisations à but non lucratif demandent au ministère de l’Education de lutter contre la discrimination des élèves roms

02-09-2009

Les représentants de treize organisations à but non lucratif ont invité le ministère de l’Education à mettre en place des mesures claires et rapides contre la discrimination des élèves roms dans les écoles. Selon une étude réalisée dans le cadre du projet intitulé « Ensemble à l’école », près de 30 % des enfants roms scolarisés dans le pays fréquentent en effet des écoles dites pratiques, auparavant appelées spéciales, soit des enfants possédant pour l’essentiel un retard mental plus ou moins important. Il y a deux ans de cela, la Cour européenne en charge des droits de l’homme avait déjà rendu un jugement censé contraindre le ministère tchèque de l’Education à trouver une solution à la situation. Aucune démarche concrète n’avait toutefois été entreprise. C’est pourquoi les organisations à but non lucratif demandent au ministère d’agir rapidement et réclament une campagne médiatique informant la population de la situation actuelle.