Des policiers arrêtés, soupçonnés de liens avec l’extrême-droite

20-06-2009

D’après le serveur Novinky.cz, plusieurs policiers ont été arrêtés à Brno car soupçonnés d’entretenir des liens avec des groupuscules néo-nazis. Leurs domiciles ont été perquisitionnés mais aucunes charges n’ont pour l’heure été retenues contre eux. L’enquête interne aurait été lancée après l’arrestation de dix sympathisants d’extrême-droite dont cinq d’entre eux sont détenus à la prison de Bohunice-Brno.

Ce samedi 150 radicaux ont protesté devant le bâtiment de la prison contre l’arrestation de ces sympathisants. Ceux-ci risquent jusqu’à huit ans de prison pour avoir organisé une dizaine de concerts faisant l’apologie du nazisme. Les forces de l’ordre sont mobilisées depuis le début de la matinée.