Des scientifiques tchèques ont découvert la clé d’un diagnostic plus précoce de la maladie d’Alzheimer

04-11-2014

Des scientifiques tchèques ont probablement découvert la clé d’un diagnostic plus précoce de la maladie d’Alzheimer et de ce fait, ils ont peut-être bien même décelé un chemin pouvant mener à la découverte d’un médicament. Ils ont constaté que le cerveau des patients contenait à certains endroits des anticorps spécifiques pour ce type de démence. Cette information a été communiquée ce mardi par l’Institut national en santé mentale, et plus précisément par Aleš Bartoš, responsable de l’équipe de recherche, composée de spécialistes de l’hôpital universitaire de Vinohrady et de la Première Faculté de médecine de l’Université Charles. A l’heure actuelle, environ 140 000 Tchèques souffrent de la maladie d’Alzheimer. En 2050, ce chiffre pourrait s’élever à 225 000 personnes.