Des soins dans des hôpitaux tchèques pour les enfants libanais

26-07-2006

Prague va offrir à Beyrouth la possibilité d'un traitement médical pour les enfants libanais. Le ministre de l'Intérieur, Frantisek Bublan, a indiqué que le gouvernement avait déjà débloqué 10 millions de couronnes (353 000 euros) à cette fin. Ces dernières années, une centaine d'enfants venus de Bosnie, du Kosovo, d'Afghanistan et d'Irak ont reçu un traitement dans les hôpitaux tchèques, y compris des interventions chirurgicales.