Deux jours avant de purger sa peine, l'artiste Roman Týc accusé d'avoir agressé un officier de police

23-02-2012

L'artiste tchèque Roman Týc, membre du groupe Ztohoven, est censé commencer à purger une peine de prison d'un mois ferme ce vendredi, pour avoir refusé de payer l’amende infligée pour le remplacement en 2007 des pictogrammes des feux piétons. Mercredi soir, il aurait attaqué un officier de police ; s'il est reconnu coupable, il encoure jusqu'à quatre ans de prison. Lui-même conteste les faits et explique que ce seraient les policiers eux-mêmes qui l'auraient agressé. Une version confirmée par une dame d'une cinquantaine d'années, qui pour le serveur iDnes explique qu'il l'aurait défendu contre les agents, lesquels s'en seraient ensuit pris à lui.

Depuis l'annonce de son entrée imminente en prison, une vague de solidarité a vu le jour dans le pays afin de protester contre son incarcération : une pétition satirique appelle à envoyer à l'artiste un gâteau pourvu d'un objet lui permettant de s'échapper. Une autre pétition appelle le président de la République tchèque a lui accorder une grâce.