Deuxième vague de démissions au sein de l’Agence pour l’intégration sociale

29-05-2015

Une dizaine d’employés de l’Agence pour l’intégration sociale ont fait savoir qu’ils donnaient leur démission. C’est la seconde vague de démissions au sein de cette institution gouvernementale chargée notamment de travailler sur les problématiques d’exclusion auxquelles font face les Roms en République tchèque : 14 personnes avaient déjà décidé auparavant de quitter l’Agence, ce qui signifie aujourd’hui que 24 personnes sur les 68 employés ont démissionné. Les employés démissionnaires estiment que les dernières mesures du ministre en charge des Droits de l’Homme, Jiří Dienstbier, et la récente nomination par ce dernier de Radek Jiránek à la direction de l’Agence, n’ont fait que renforcer leurs griefs. L’Agence pour l’intégration sociale fait face à une crise sans précédent depuis le limogeage de son ancien directeur Martin Šimáček.