Diag Human retire la demande de saisie des biens tchèques aux Etats-Unis

27-07-2012

La société Diag Human a retiré sa demande de saisie des biens de la République tchèque aux Etats-Unis. Cette information a été publiée par le ministère tchèque de la Santé. Diag Human accuse la République tchèque d’être responsable de l’échec de ses activités concernant le commerce du plasma sanguin. Elle a intenté en 1996 à la République tchèque un procès d’arbitrage qui se poursuit encore aujourd’hui. Dans le cadre de cette affaire la société Diag Human a également demandé la saisie des biens de l’Etat tchèque dans plusieurs pays dont l’Autriche et la France.