Discrimination ethnique : le tribunal de Brno donne raison à deux femmes roms

12-09-2006

Le tribunal de Brno, chef-lieu de la Moravie, a condamné l'exploitant d'un magasin d'articles textiles à rédiger une excuse et à verser un dédommagement de 30 000 couronnes ( 1050 euros) à deux femmes d'origine rom pour leur avoir refusé d'entrer dans sa boutique, en juin 2005, en raison de leur appartenance sociale et ethnique. Depuis le début de cette année, quatre plaintes ont été déposées par des Roms pour discrimination dans les restaurants et commerces.