Double qualité des aliments : le gouvernement approuve l’amendement à la loi

21-05-2019

Le gouvernement tchèque a approuvé lundi l’amendement à la loi sur la protection des consommateurs, interdisant la vente de produits alimentaires de qualité moindre que ceux commercialisés sous le même nom en Europe de l'Ouest. Le ministère de l’Agriculture a préparé ce projet de loi qui prévoit des sanctions à hauteur de 50 millions de couronnes (près de 2 millions d’euros) aux industriels proposant des produits au rabais sous le même emballage que celui d’origine.

La République tchèque est depuis quelques années un des fers de lance dans la lutte contre cette pratique considérée comme déloyale. Un engagement qui ne doit rien au hasard puisque ce problème concerne particulièrement les pays d’Europe centrale et orientale. Une directive visant à limiter la pratique avait été récemment adoptée par le Parlement européen. Les eurodéputés tchèques estimaient toutefois que cette dernière n’allait pas assez loin puisqu’elle n’interdit pas le principe.