Drogues : la République tchèque aura un nouvel officier de liaison en Albanie

19-03-2017

La République tchèque va augmenter cette année le nombre de ses officiers de liaison à l’étranger. Pour la première fois, un attaché militaire opérera notamment au Royaume-Uni. Un second sera envoyé également à Tirana, dès la semaine prochaine. Selon le chef de la Centrale nationale de lutte contre la drogue, la capitale albanaise est « très importante » pour la police tchèque. Jusqu’à présent, l’Albanie faisait partie du champ de compétences de l’officier opérant en Serbie, celui-ci étant chargé également des différents pays environnants. « Pour nous, l’Albanie est un lieu où se recrutent les groupes criminels dont les membres parlent albanais et qui, le plus souvent, sont impliqués dans les trafic d’héroïne, d’éphédrine et de cocaïne en provenance des Balkans », a expliqué le chef de la Centrale nationale de lutte contre la drogue. La Macédoine et le Kosovo sont les deux autres principaux pays visés avec l’Albanie. Un officier de liaison est un militaire qui joue le rôle d’intermédiaire entre les armées de deux pays afin de coopérer leurs activités.