En 2013, la République tchèque a attribué 630 000 visas Schengen, une hausse de 30 000 par rapport à 2012

22-07-2014

Selon les statistiques du ministère des Affaires étrangères, la République tchèque a enregistré 640 000 demandes de visas pour l’espace Schengen en 2013. Elle en a attribué 630 000. Il s’agit à ce jour d’un chiffre record et d’une hausse de 30 000 par rapport à l’année précédente. Les visas Schengen représentent également une source de revenus publics. Du fait des frais de dossier d’un montant de 60 euros pour les procédures normales et de 35 euros pour les procédures simplifiées, l’Etat a encaissé 630 millions de couronnes (plus de 23 millions d’euros) en un an. L’espace Schengen englobe la majorité des Etats membres de l’Union européenne avec la Suisse, la Norvège, l’Islande et le Lichtenstein. La République tchèque en fait partie depuis 2007. Un visa Schengen autorise son détenteur à se déplacer dans l’ensemble de ces Etats sans contrôles à la frontière.