En Italie, Le cimetière de Prague fait mieux que Le nom de la rose

31-01-2011

Umberto Eco a battu ses propres records de ventes en Italie avec son dernier roman. Il s’est écoulé 450 000 exemplaires du Cimetière de Prague (à paraître chez Grasset, le 23 mars en France). Une vente qui fait mieux que Le Nom de la rose. Le livre est en traduction dans 20 pays. L’intrigue se déroule dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le roman, polyphonique, a créé la polémique à cause de son narrateur antisémite.