En mai, record de cas d’encéphalites à tique depuis dix ans

14-06-2016

Le mois de mai 2016 s’est distingué par un triste record de cas d’encéphalites à tique, avec 27 personnes touchées par cette maladie, le chiffre le plus important en dix ans. 34 cas en tout ont été diagnostiqués depuis le début de l’année et un décès est à déplorer des suites de cette grave maladie transmise par cette espèce d’arachnides acariens. Une information révélée par Rastislav Maďar, membre du groupe de travail européen sur l’encéphalite à tique. Les pronostics relatifs à l’activité des tiques restent au plus haut niveau d’alerte pour les mois de mai et juin. Le nombre de cas de maladie de Lyme a également augmenté par rapport à la même période l’an dernier, mais contrairement à l’encéphalite à tique, il ne bat toutefois pas les records des années précédentes. « Les chiffres provisoires pour cette année, qui comprennent également les mois plus froids avant le pic saisonnier, montrent une aggravation palpable de la situation. Jusqu’à présent, 2006 avait été une année record avec plus de mille cas d’infections. 2011 avait également été une année difficile avec 861 cas d’encéphalites à tique, dont cinq décès, » a précisé Rastislav Maďar. Seuls les cas les plus graves, avec des séquelles permanentes et des conséquences sur la vie quotidienne des personnes infectées, sont pris en compte par les statistiques.