En Moravie du Sud, des tests ADN pour les descendants du royaume de Grande-Moravie

03-12-2015

Des archéologues ont lancé une recherche dans la région d’Uherské Hradiště (Moravie du Sud) visant à établir si des descendants de personnes ayant vécu à l’époque de la Grande-Moravie se trouvent dans la région. Cette étude est menée par le Centre d’archéologie slave du Musée territorial de Moravie. Des tests ADN seront effectués à cette fin sur la base d’os provenant d’un cimetière du haut Moyen-âge se trouvant dans les proches environs d’Uherské Hradiště. Différentes personnes, majoritairement des hommes, de la population actuelle de la région portant des noms anciens ou en possession de documents prouvant leurs origines et leur arbre généalogique peuvent se soumettre à un test ADN gratuit. La Grande-Moravie, dont l’histoire a été marquée notamment par l’arrivée des évangélisateurs Cyrille et Méthode, était un royaume slave. De 833 jusqu'au début du Xe siècle, il s'est étendu sur les territoires des actuelles République tchèque, Allemagne orientale, Slovaquie et Hongrie nord-occidentale, le sud de la Pologne et l'ouest de l'Ukraine.