En République tchèque aussi, des traces d'iode radioactif détectées dans l'air

21-02-2017

Des concentrations anormalement élevées d’iode, cet élément d'origine artificielle, ont été constatées dans l’air et les sols de sept pays de l’Union européenne, dont la République tchèque et la France. Si elles sont a priori trop faibles pour constituer une menace pour la santé, on ignore tout de leur provenance. La quantité des particules d’iode est sans aucune conséquence sanitaire, a assuré Dana Drábová, présidente du Bureau d’Etat pour la sécurité nucléaire.