En voyage officiel au Vatican, Petr Nečas a défendu le projet de loi gouvernemental sur les restitutions

25-05-2012

Le Premier ministre Petr Nečas considère que « l’ajournement des compensations aux Eglises dans le dossier des restitutions ne serait pas raisonnable ». C’est ce qu’il a déclaré ce vendredi, au Vatican, à l’issue de rencontre avec le secrétaire d’Etat Tarcisi Bertone. Le projet de loi sur les restitutions des biens des Eglises qui contient également un paragraphe sur la fin du versement des salaires des membres des clergés par l’Etat est actuellement en discussion à la Chambre des députés. Un projet qui, selon Nečas, serait avantageux d’un point de vue budgétaire.

Avec les représentants du Saint-Siège, Petr Nečas a également discuté du traité entre la République tchèque et le Vatican qui n’a toujours pas été ratifié par le Parlement tchèque. Les diplomates ont toutefois qualifié les relations entre Prague et Vatican d’excellentes.