Energie : ČEZ a entamé formellement une procédure d’arbitrage contre l’Albanie

16-05-2013

Le groupe énergétique ČEZ a entamé ce jeudi une procédure d’arbitrage international afin de régler le différend qui l’oppose à l’Etat albanais. Il ne s’agit toutefois pour l’heure que d’un acte formel, le lieu de l’arbitrage n’ayant pas encore été décidé. Toutefois, selon le porte-parole de ČEZ, Haag (Pays-Bas) est une des possibilités envisagées. Cette procédure d’arbitrage est menée sur la base du traité de la Charte européenne de l’énergie signée par la République tchèque comme l’Albanie. En janvier dernier, l’autorité albanaise chargée du contrôle de l’énergie a décidé de retirer la licence de distribution et de vente d’électricité au géant tchèque de l’énergie. Tirana reproche à ČEZ sa mauvaise gestion, plus précisément de ne pas avoir assuré des livraisons et de ne pas avoir investi dans le réseau de distribution du pays. ČEZ entend donc obtenir des dommages, considérant que la décision prise constitue une violation des lois en vigueur en Albanie. Selon certaines estimations, le montant total des dommages causés pourrait s’élever à environ 200 millions d’euros. La partie tchèque estime que les autorités albanaises n’ont pas protégé l’investissement dans la société de distribution Shpërndarje devenue filiale de ČEZ, qui est arrivé sur le marché albanais en 2009.