Enfants en difficultés : les députés approuvent le soutien aux familles d’accueil, malgré le désaccord du président et du Sénat

07-11-2012

Toujours ce mercredi, les députés ont passé outre le veto du président de la République, en adoptant pour la troisième fois l’amendement à la loi relative à la protection juridique et sociale de l’enfant. Cette nouvelle législation, proposée par le ministère de la Santé, vise surtout à réduire le nombre d’enfants en difficulté grandissant dans divers centres d’accueil et d’augmenter le nombre de familles d’accueil. Le projet, critiqué tant par le président que par les partis de gauche, en opposition, mais soutenu par de nombreuses ONG en charge d’aide aux enfants en difficulté, avait d’abord été rejeté par le Sénat, avant que le président Klaus n’y ait opposé son veto. Selon les défenseurs du système actuel, le pays ne dispose pas du nombre suffisant de familles d’accueil qualifiées. Le président Klaus estime, pour sa part, que l’amendement a été élaboré sous la pression des institutions internationales.