Fausse alerte à la bombe dans des écoles de la capitale

12-01-2007

La police tchèque, assistée d'experts en explosifs, a fouillé une quarantaine d'écoles confessionelles de Prague vendredi matin à la suite d'une alerte à la bombe. Une lettre de menaces jugée sérieuses avait été reçue jeudi et le chef de la police Vladislav Husak a indiqué que d'après le contenu, son auteur « sait de quoi il parle ». Aucun engin explosif n'a été trouvé alors que les recherches sont terminées. Certaines des écoles menacées avaient annulé leurs cours bien que, selon la police, tous les élèves aient été installés dans des zones déjà fouillées et sécurisées. Selon l'agence de presse CTK, les menaces visent des écoles chrétiennes mais aussi une école juive de la capitale. La sécurité a été renforcée autour de ces établissements scolaires et ces mesures seront maintenues dans les prochains jours, a précisé la police.