Foot : le nouveau sélectionneur « ne ferme la porte à personne »

19-05-2009

Le nouveau sélectionneur tchèque Frantisek Straka s'est dit prêt à gracier les six joueurs exclus début avril de l'équipe nationale après une soirée festive avec des jeunes femmes présentées par la presse comme des prostituées. « Pardonner, c'est humain. Je ne ferme la porte à personne », a affirmé M. Straka, au cours de sa première conférence de presse. « Il faut qu'ils comprennent leur erreur, ce sera un signal positif », a ajouté Straka, nommé en remplacement de Petr Rada. Rada avait été limogé après la défaite des Tchèques subie le 1er avril à domicile face à la Slovaquie (1-2), en qualification pour le Mondial 2010. Ont été suspendus: les défenseurs Tomas Ujfalusi (Atletico Madrid) et Radoslav Kovac (West Ham), le milieu de terrain Marek Matejovsky (Reading) et les attaquants Milan Baros (Galatasaray), Martin Fenin (Francfort) et Vaclav Sverkos (Sochaux).