« Génération-sandwich » : un phénomène de plus en plus répandu

09-08-2013

Les femmes âgées de plus de quarante-cinq ans se retrouvent de plus en plus souvent dans une obligation de prendre soin à la fois de leurs enfants et leurs parents vieillissants. En moyenne, elles consacrent à ces soins une vingtaine d’heures par semaine, selon le rapport publié ce jeudi par l’association d’utilité publique tchèque, Gender Studies. Les statistiques montrent que ces femmes, appelées « génération-sandwich » pour la double obligation des soins, forment un groupe toujours plus nombreux. Pour elles, la réconciliation du temps du travail avec le temps consacré à la famille devient très problématique. Cependant, selon le sondage, 46% d’employeurs ont accepté une modification des horaires ou une baisse de la charge du travail en réponse à une nécessité familiale de leur employée. Le phénomène de la « génération-sandwich » concerne en grande majorité des femmes puisque c’est sur elles que repose la plupart de ces soins.