Hausse du nombre de décharges illégales

22-08-2016

La République tchèque fait face à une augmentation de dépôts clandestins. Selon l’initiative ZmapujTo, qui surveille ces décharges illégales, près de 800 dépôts ont été rapportés en 2014, contre plus de 1 800 l’année dernière, et ce grâce à une application mobile disponible au grand public, pouvant ainsi signaler l’existence d’un dépôt clandestin. Même si les communes et les propriétaires forestiers parviennent tant bien que mal à liquider ces décharges illégales, cela demande davantage d’efforts et de moyens financiers. De plus, la tendance des petites décharges est à la hausse, et ce surtout au Sud de la Moravie et en Bohême centrale. De plus, selon la porte-parole des sapeurs-pompiers de République tchèque, Nicole Zaoralová, il y a eu 1 140 incendies de décharges l’année dernière, dont 691 au sein de décharges illégales. Actuellement, le ministère de l’Environnement prépare une nouvelle loi sur les déchets, qui devrait changer les conditions relatives à l’élimination des dépôts clandestins.